LES ACTEURS DE L’EAU

POUR MAINTENIR UN SERVICE DE QUALITÉ DONT LES PILIERS SONT LA  PRÉSERVATION DE LA RESSOURCE, LA QUALITÉ DE LA RELATION AVEC LES  USAGERS ET L’ACCÈS À L’EAU POUR TOUS, LA SOCIÉTÉ MARTINIQUAISE DES EAUX  ÉVOLUE EN TANT QUE DISTRIBUTEUR DE L’EAU AU SEIN D’UN ENSEMBLE  COLLABORATIF.

Cet ensemble collaboratif est composé des acteurs suivants :

Décideurs : communes et communautés d'agglomération

L’eau potable et la dépollution des eaux usées relèvent naturellement de la responsabilité des communes ou de leur regroupement en communautés d'agglomération.

Les communes
Les communes sont libres de choisir le mode de gestion de leurs ressources : régie (la commune ou le groupement intercommunal assument directement la gestion de leurs services d’eau.) ou délégation à une entreprise spécialisée.

Ce sont les communes qui fixent et contrôlent le prix de l’eau en fonction des investissements, coûts de fonctionnement et équipement nécessaires à la bonne production, distribution, collecte et dépollution de l’eau.

Les communes conservent le pouvoir de décision concernant la politique de l’eau de leurs collectivités et peuvent s’appuyer sur les Services Départementaux et l’Etat.

Les communautés d'agglomération
Certaines communes ont fait le choix de se regrouper en communautés d'agglomération. La communauté est alors l’autorité organisatrice qui fixe les objectifs du service, contrôle l’exécution des engagements pris et valide les propositions de du délégataire.

C’est ainsi que les choses sont organisées entre la SME et la CAESM (La Communauté d'Agglomération de l'Espace Sud de la Martinique), et encore entre la SME et CAP NORD (La communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique)

Exploitants : les distributeurs d’eau

Il peut s'agir d'une régie publique ou d'une entreprise privée comme la SME à laquelle la commune délègue le service de l'eau

La régie :
Les communes ont la possibilité d’assumer elles-mêmes la gestion du service en eau de leur territoire. On parle alors de régie au sein de laquelle intervient le personnel de la collectivité.

La délégation :
la délégation de service consiste, pour une collectivité, à confier à une entreprise - après mise en concurrence- la gestion de l’eau de la commune.
La délégation de service s’appuie sur un contrat dans lequel les obligations de l’entreprise vis-à-vis de la commune sont détaillées, de même que le prix du service (prix de l’eau).

Une entreprise distributrice d’eau comme la SME doit :

  • Produire une eau de qualité
  • Assurer la disponibilité permanente de l’eau chez le consommateur
  • Collecter et dépolluer les eaux usagées.

La délégation de l’eau permet aux communes de bénéficier du savoir-faire et des compétences d’entreprises spécialisées dans tous les domaines de l’eau et de leurs technologies.

Clients usagers

C'est tout le monde. Nous sommes tous concernés.
Collectivités, industriels et consommateurs, autrement dit, toute personne ou tout organisme bénéficiant de la prestation en eau.

Institutionnels

La gestion de la ressource en eau reste sous le contrôle de l’Etat par l’intermédiaire de ses institutions même si elle est décentralisée à l’échelle des communes.

Les ARS : Agences Régionales de Santé
Les ARS assurent un pilotage unifié de la santé en région. La stratégie des ARS sont définies dans son projet régional de santé (PRS). Elles participent au suivi de la qualité de l’eau potable, des eaux de loisirs, des eaux embouteillées. Elles ont également un regard sur les risques sanitaires.

L’ODE : Office De l’Eau
L’Office De l’Eau est administration locale dont la mission est de favoriser un meilleur usage de l’eau. L’ODE est chargé de faciliter les diverses actions d’intérêt commun dans le domaine de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques.

Payer votre facture

Vous souhaitez régler votre facture sans passer par l’agence en ligne

Accéder à l’agence en ligne

Accédez à votre compte, consultez et payez vos factures, gérez votre abonnement, Suivez votre consommation en toute simplicité