Archives

Osmosun le dessalement écologique

Le groupe Suez accompagne une innovation consistant à développer un procédé de dessalement d’eau de mer par énergie solaire. Accessible et peu gourmand en énergie son système est capable de s’adapter à l’ensoleillement et fonctionne sans batterie. Actuellement 2 systèmes Osmosun sont en test : l’un à Abu Dhabi et le second à Bora Bora exploité par la Polynésienne des Eaux, filiale du groupe Suez. Ce projet présente un vrai potentiel pour nous, habitant de la caraïbe car les ressources d’eau douce se faisant de plus en plus rare, cette innovation permettrait aux habitants caribéens d’assurer un approvisionnement en eau potable à des coûts raisonnables.  

La capsule "ohoo"

  La Capsule « Ohoo » Boire de l'eau dans le futur consistera-t-il à avaler une capsule d'algues contenant l'or bleu ? C'est ce qu'espère  la jeune start-up londonienne Skipping rocks lab, fondée en 2014 par des étudiants du Royal College of Art. Parmi eux, un Français, Pierre-Yves Paslier, et un Espagnol, Rodrigo Garcia Gonzalez. Leur invention : « Ooho », une bulle d'eau de 4 cl enveloppée dans une membrane biodégradable. Leur vidéo de présentation, où ils proposent à des passants de tester leur invention, fait le buzz sur Facebook. Reprise sur YouTube par le media « Now This Future », elle a été vue plus de 75 millions de fois et partagée par près d'1,5 million d'internautes. Pour boire cette capsule, plusieurs possibilités : faire un trou dans la membrane et...

La douche qui économise l’eau

Écologie rime souvent avec économie. En 2010, Carlos Gomez Andonaegui cherche une solution pour réduire la consommation d’eau dans les douches des salles de sport qu’il gère à Mexico. " Non seulement l’eau est un problème crucial, mais c’est aussi le seul coût que l’on ne maîtrise pas dans un club de sport !" , explique-t-il. Son père, Emilio Gomez Varela, imagine alors un système qui vaporise des gouttelettes. Ce bricolage crée une idée : Nebia. En 2014, après avoir déménagé à San Francisco, Carlos Gomez Andonaegui crée la société Nebia, avec deux associés. Ils s’inspirent notamment des technologies utilisées pour l’irrigation agricole. Puis des logiciels informatiques les aident à modéliser tant l’écoulement des fluides que la dispersion de la chaleur afin de vérifier que les milliers...

Filtrer l'eau par les plantes, c'est possible !

La Société Martiniquaise des Eaux a pour objectif d’exercer son métier et de développer ses expertises dans le plus grand respect de l’environnement et des ressources grâce au développement de solutions permettant de réduire les émissions de gaz à effets de serre. Le traitement par phytoépuration y contribue. Plusieurs solutions existent : les  filières de plantes aquatiques qui favorisent la biodiversité des espèces végétales plantées dans les bassins les filtres plantés de roseaux Dans les deux cas, les eaux brutes passent à travers des bassins remplis d’un substrat minéral (sable, gravier, pouzzolane selon les cas) où sont plantés différents végétaux sub-aquatiques locaux adaptés au climat : roseaux, massettes, joncs, iris…  Ces plantes, et plus spécifiquement les roseaux ont la particularité de former un tissu racinaire et...

Payer votre facture

Vous souhaitez régler votre facture sans passer par l’agence en ligne

Accéder à l’agence en ligne

Accédez à votre compte, consultez et payez vos factures, gérez votre abonnement, Suivez votre consommation en toute simplicité